Zona

Téléconsultez par messagerie instantanée avec nos médecins français

Temps estimé du questionnaire : moins de 6 minutes

Nombre de questions : 9

Possibilité de joindre une photographie si besoin

Qui va répondre à ma demande ?
En fonction de votre problème, un médecin généraliste ou médecin spécialiste va prendre connaissance de votre dossier, de vos symptômes puis démarrer une téléconsultation avec vous afin de vous proposer un traitement, examen complémentaire à réaliser, ou prescription et traitement pour une consultation spécialisée.
Combien de temps l’échange va durer ?
Au moment de la téléconsulation le médecin aura déjà connaissance de vos antécédents, traitements et de votre problème, permettant d’accélérer la prise en charge.
Un échange intervient systématiquement entre le médecin et le patient à distance via la messagerie instantanée sécurisée de Feeli ou la visioconférence selon la durée qu’il estime nécessaire, comme dans un cabinet médical classique.

Comment ça marche ?

Feeli HIW 1

Questionnaire Médical

Après avoir précisé la nature de vos symptômes lors d’un questionnaire précédant le diagnostic, Feeli vous oriente immédiatement vers un spécialiste de santé. Sans RDV et en quelques minutes, la téléconsultation débute via une messagerie instantanée, le tout offrant une expérience entièrement digitalisée.

Feeli HIW 2

Consultation et diagnostic

Ensuite, après avoir examiné les réponses du questionnaire, le médecin peut débuter la consultation en ligne via la messagerie instantanée. En fonction des réponses au questionnaire et selon le diagnostic du médecin, un traitement adapté pourra vous être proposé.

Feeli HIW 3

Ordonnance sécurisée

En fonction du diagnostic et si un traitement est nécessaire, le médecin pourra établir une ordonnance en ligne, directement accessible depuis un espace patient. Si besoin, le médecin pourra également prescrire des examens complémentaires, afin d’assurer un suivi médical à distance.

On parle de nous

Feeli téléconsultation Challenges
Feeli téléconsultation Les Echos
Feeli téléconsultation Station F
Feeli téléconsultation French Web

Zona (herpès zoster) : causes, symptômes, qui consulter ?

Le zona (herpès zoster) est causé par la réactivation du virus de la varicelle-zona, endormi dans le système nerveux. En effet, après avoir contracté la varicelle, le virus reste à l’état latent (endormi) dans l’organisme. Le zona touche généralement les adultes et les personnes âgées. Les premiers symptômes comprennent une douleur cutanée, puis, 2 à 3 jours après la réactivation du virus, des vésicules apparaissent lors d’une éruption cutanée. Bien que ces symptômes soient douloureux, le zona ne présente normalement pas de risque pour la santé, même si dans de rares cas, des douleurs chroniques peuvent apparaître (névralgie post-zostérienne). La prévention repose sur la vaccination.

Quels sont les signes d’un zona ?

2 à 3 jours avant l'apparition de l’éruption cutanée, les premiers symptômes du zona apparaissent. Ils comprennent :
   • De la fièvre ;
   • des démangeaisons sur une bande de peau (dermatome) ou une sensation de picotement ;
   • Des douleurs localisées sur la bande de peau touchée par le zona.
Ensuite, environ 3 à 5 jours après ces premiers signes, une zone rouge apparaît sur une une bande de peau, avec en son centre des petites vésicules remplies de liquide. On peut observer la présence de papules (boutons), d'un érythème (rougeur de la peau) et plus rarement d’un oedème (gonflement). L'éruption cutanée peut ainsi s’étendre pendant 3 à 5 jours supplémentaires. Par ailleurs, plusieurs formes de zona existent, avec différents symptômes sur le corps :
   • Le zona auriculaire (syndrome de Ramsay Hunt) : douleurs, perte d’audition, paralysie partielle du visage, étourdissements, vertiges, acouphènes…
   • Un zona endobuccal : il peut toucher la bouche et se manifeste par des vésicules ou des érosions touchant la muqueuse de la mâchoire supérieure et de la mâchoire inférieure (gencives et palais) ;
   • Le zona ophtalmique : les lésions peuvent toucher l’orbite de l'œil, la peau du front et la paupière supérieure. D’éventuelles complications comprennent : une inflammation oculaire chronique, une douleur chronique ou une perte de vision.
Quelque soit sa forme, le zona implique le système nerveux central, puisque son virus se loge dans les ganglions sensoriels de sa racine. Le virus zona-varicelle peut donc affecter plusieurs zones du cerveau et causer divers autres symptômes :
   • Manque de contrôle de la vessie (vessie neurogène) ;
   • Paralysies faciales ;
   • Faiblesse musculaire ;
   • Myélite (inflammation de la moelle épinière) ;
   • Syndrome de Guillain Barre ;
   • Paralysie du diaphragme ;
Dans les cas les plus graves, des patients peuvent développer une inflammation du cerveau (encéphalite).

Comment se transmet le zona ?

Tout comme la varicelle, le zona est causé par le même virus, qui porte le nom des deux maladies : le virus varicelle-zona. La contamination a lieu en deux temps :
nbsp;  • La première infection, responsable de la varicelle ;
   • Puis, la réactivation du virus endormi de la varicelle cause le zona, généralement après plusieurs années de veille ;
En raison de sa nature (herpèsvirus de type 3), l’infection porte parfois le nom d’herpès zoster. Le zona serait par ailleurs lié à une défaillance du système immunitaire, pouvant être affaibli par un médicament ou une maladie. Les médecins pensent en fait que le zona est la conséquence de l’échec du système immunitaire à contrôler la réplication du virus. Lors de la varicelle, les cellules nerveuses (ganglions nerveux) situées au niveau de la moelle épinière ou des nerfs crâniens sont infectées par le virus. Le virus circule en effet par la circulation sanguine. Pendant un temps, le virus reste inactif (dormant ou latent) ; il arrive même qu’il ne se réveille jamais, ou alors peut se réactiver après plusieurs années. Lors de sa réactivation, le virus zona remonte en sens inverse les fibres nerveuses jusqu’à l’épiderme. Comme pour la varicelle, des boutons douloureux apparaissent. La douleur est par ailleurs causée par l’inflammation des nerfs touchés par le virus. Enfin, l’infection par le zona n’arrive généralement qu’une seule fois, contrairement aux autres infections herpétiques. Dans moins de 4% des cas, d’autres épisodes de zona surviennent chez une personne.

Les traitements du zona (herpès zoster)

Les traitements du zona comprennent :
nbsp;  • Le traitement des symptômes ;
   • Les médicaments antiviraux.
Afin de soulager les symptômes, des compresses humides peuvent être appliquées sur les lésions. Malgré un effet sédatif, l’utilisation d’antalgiques est souvent nécessaire. Certaines formes de zona nécessitent par ailleurs la prise en charge d’un spécialiste, comme pour le zona ophtalmique, où il est obligatoire de consulter un otorhinolaryngologiste. Les médicaments antiviraux par voie orale diminuent la durée des symptômes de la phase aiguë de l’éruption cutanée et leur sévérité. Ils diminuent aussi la fréquence des complications, notamment chez le patient âgé et l’immunodéprimé. Le traitement antiviral permet aussi de soulager les douleurs sévères et l’éruption faciale autour de l'œil. Plus globalement, il est recommandé de commencer le traitement du zona le plus rapidement possible, même avant la phase de l’éruption cutanée. Le diagnostic est donc primordial. Par exemple, lorsqu’ils sont administrés après l’apparition des vésicules, les antiviraux peuvent être inefficaces. Généralement, le traitement antiviral dure entre 7 et 10 jours, jusqu’à ce que les lésions deviennent toutes croûteuses. Une vigilance particulière doit être observée dans le traitement et la prise en charge de la femme enceinte. Bien que les données soient rassurantes concernant l'utilisation d’un antiviral comme l'aciclovir pendant la grossesse, il existe toujours un débat dans le monde médical sur l’emploi des antiviraux durant la grossesse.

Traitez rapidement les symptômes du zona avec un dermatologue en ligne

Comme dit plus haut, le zona nécessite une prise en charge rapide et la mise en place d’un traitement dès que possible ; certains signes peuvent suggérer un zona et un traitement antiviral (avant même l’éruption cutanée) offre de bons résultats. Les vésicules du zona sont souvent douloureuses et le diagnostic d’un dermatologue est plutôt préféré à celui d’un médecin généraliste. Dernièrement, n’oubliez pas que la vaccination existe contre le virus de la varicelle-zona. Demandez plus d’informations sur le vaccin à un dermatologue en ligne lors d’une consultation en ligne.

Nos engagements

Feeli Excellence Service Logo 1

Service d'informations

Un service client est à votre écoute 7 jours sur 7. Contactez nous

Feeli Excellence Service Logo 2

Données sécurisées et cryptées

Vous êtes propriétaire de vos données
de santé

Feeli Excellence Service Logo 3

Votre ordonnance et traitement en ligne

Disponible sous format numérique après la téléconsultation dans votre espace sécurisé Feeli

Vous êtes médecin ?

© 2023 Feeli™ Tous droits réservés.