Hypoglycémie

Téléconsultez par messagerie instantanée avec nos médecins français

Temps estimé du questionnaire : moins de 6 minutes

Nombre de questions : 9

Possibilité de joindre une photographie si besoin

Qui va répondre à ma demande ?
En fonction de votre problème, un médecin généraliste ou médecin spécialiste va prendre connaissance de votre dossier, de vos symptômes puis démarrer une téléconsultation avec vous afin de vous proposer un traitement, examen complémentaire à réaliser, ou prescription et traitement pour une consultation spécialisée.
Combien de temps l’échange va durer ?
Au moment de la téléconsulation le médecin aura déjà connaissance de vos antécédents, traitements et de votre problème, permettant d’accélérer la prise en charge.
Un échange intervient systématiquement entre le médecin et le patient à distance via la messagerie instantanée sécurisée de Feeli ou la visioconférence selon la durée qu’il estime nécessaire, comme dans un cabinet médical classique.

Comment ça marche ?

Feeli HIW 1

Questionnaire Médical

Après avoir précisé la nature de vos symptômes lors d’un questionnaire précédant le diagnostic, Feeli vous oriente immédiatement vers un spécialiste de santé. Sans RDV et en quelques minutes, la téléconsultation débute via une messagerie instantanée, le tout offrant une expérience entièrement digitalisée.

Feeli HIW 2

Consultation et diagnostic

Ensuite, après avoir examiné les réponses du questionnaire, le médecin peut débuter la consultation en ligne via la messagerie instantanée. En fonction des réponses au questionnaire et selon le diagnostic du médecin, un traitement adapté pourra vous être proposé.

Feeli HIW 3

Ordonnance sécurisée

En fonction du diagnostic et si un traitement est nécessaire, le médecin pourra établir une ordonnance en ligne, directement accessible depuis un espace patient. Si besoin, le médecin pourra également prescrire des examens complémentaires, afin d’assurer un suivi médical à distance.

On parle de nous

Feeli téléconsultation Challenges
Feeli téléconsultation Les Echos
Feeli téléconsultation Station F
Feeli téléconsultation French Web

Hypoglycémie : taux de glucose, jeûne, qui consulter ?

L’hypoglycémie correspond à une diminution anormale du taux de glucose dans le sang. Le plus souvent, l’hypoglycémie est provoquée par des médicaments servant à contrôler le diabète. Les causes moins fréquentes concernent la prise d’autres médicaments, la présence d’une maladie grave, une réaction allergique aux glucides, une tumeur du pancréas, une défaillance d’un organe ou encore des complications d’une chirurgie dont l’objectif est de perdre du poids. Une baisse de la glycémie provoque plusieurs symptômes, tels qu’une transpiration excessive, la faim, une fatigue généralisée (asthénie), des tremblements, une faiblesse musculaire ou encore des difficultés à réfléchir clairement. En cas d’hypoglycémie sévère, les symptômes peuvent comprendre des convulsions, une confusion et un coma. Les traitements reposent sur l’administration de sucre et la diminution de certains médicaments, lorsqu’ils sont à l’origine de la baisse de glycémie.

Quelles sont les causes de l’hypoglycémie ?

L’hypoglycémie est généralement causée par 3 facteurs :
   • Les médicaments ;
   • Le jeûne ;
   • Une réaction alimentaire.
Les principaux médicaments mis en cause dans l’hypoglycémie sont ceux du traitement contre le diabète : prise d’insuline notamment, mais aussi d'autres médicaments, comme les sulfonylurées ou les hypoglycémiants oraux. Tous ces médicaments servent en effet à réduire la glycémie. Les diabétiques qui développent une insuffisance rénale chronique ou qui réduisent leur apport en nourriture, sont plus fréquemment touchés par l”hypoglycémie. Dans la réalité, la prise d’un antidiabétique peut faire baisser la glycémie de façon excessive lorsque le patient ne mange pas suffisamment ou après un effort physique intense. Enfin, d’autres médicaments, comme la pentamidine, servant à traiter certaines formes de pneumonie (survenant surtout dans le cadre du sida), peuvent être à l’origine d’une hypoglycémie. La quinine, utilisée pour soulager les crampes musculaires, peut aussi provoquer une baisse anormale du taux de glucose. Il existe aussi une hypoglycémie liée au jeûne. Les personnes pouvant être concernées ont souvent des affections ou des maladies gênant l’organisme dans sa capacité à maintenir un niveau glycémique suffisant. Chez ces personnes, un jeûne prolongé peut causer une hypoglycémie. Par ailleurs, chez les personnes buvant beaucoup d’alcool sans manger, la formation de glucose peut rester bloquée dans le foie. Certaines maladies peuvent aussi empêcher le foie de stocker et de produire du glucose en quantité adéquate :
   • Hépatite virale ;
   • Troubles digestif ;
   • Cirrhose ;
   • Cancer ;
   • Insuffisance rénale chronique ;
   • Insuffisance cardiaque ;
   • Septicémie (sepsis).
Dernièrement, l’hypoglycémie peut être réactive à un repas contenant trop de glucides, même si ce type de réaction est rare. Dans certains cas, une chirurgie bariatrique (pontage gastrique, par exemple) dont l’objectif est de faire perdre du poids, est aussi à l’origine d’une baisse anormale du taux de glucose.

Les symptômes de l’hypoglycémie

Les symptômes de l’hypoglycémie dépendent de si elle est légère ou sévère :
   • En cas d’hypoglycémie légère : faim, nervosité, transpiration, évanouissement, tremblements, palpitations ;
   • En cas d’hypoglycémie sévère : fatigue, étourdissements, maux de tête, faiblesse, confusion, incapacité à se concentrer, troubles de la parole, convulsions, vision floue, coma.
Les symptômes de l’hypoglycémie débutent généralement lorsque le taux de glucose dans le sang est inférieur à 50 mg/dl de sang (3,3 mmol/l). Certains patients peuvent néanmoins ressentir des symptômes de la glycémie pour des taux très légèrement supérieurs à ce seuil, particulièrement lorsque la baisse de glycémie est rapide. D’autres ne développent aucun symptôme lorsque le taux de glycémie est bien plus bas. La première réaction de l’organisme face à une chute de la glycémie est de sécréter de l’adrénaline par les glandes surrénales. Cette hormone stimule en effet la libération de glucose accumulé par l’organisme. En revanche, l’adrénaline provoque aussi des symptômes similaires à ceux d’une crise d’angoisse. En cas d’hypoglycémie sévère, l’apport de glucose vers le cerveau est diminué, ce qui provoque une grande fatigue (asthénie), des vertiges, une faiblesse, des difficultés à se concentrer, des maux de tête, des difficultés à parler, des convulsions ou encore le coma. En cas d’hypoglycémie prolongée et profonde, des lésions cérébrales peuvent être irréversibles. Par ailleurs, les symptômes peuvent apparaître soudainement ou progressivement. Ils peuvent évoluer rapidement en quelques minutes, d’un léger malaise à une crise de panique ou une confusion sévère. Chez certaines personnes atteintes d’un insulinome, un trouble digestif, l’hypoglycémie peut se manifester après le jeûne de la nuit, tôt le matin. Ce phénomène est d’autant plus vrai en cas d’activité physique avant le petit déjeuner, ce qui a pour effet d’utiliser les réserves de glucose de l’organisme.

Que faire en cas d’hypoglycémie ?

Les traitements de l’hypoglycémie comprennent :
   • La consommation de sucre, afin de rétablir le taux de glucose dans le sang à la normale ;
   • L’ajustement des doses de médicaments ;
   • Manger plusieurs petits repas durant la journée ;
   • En cas de tumeur, une ablation chirurgicale.
Le traitement immédiat de l’hypoglycémie concerne donc la consommation de sucre. Il peut être sous n'importe quelle forme : tablettes de glucose, bonbons, une boisson sucrée, etc. Les personnes sujettes à des crises d’hypoglycémie fréquentes, en particulier les diabétiques, peuvent par exemple garder quelques morceaux de glucose sur eux ; ils ont l’avantage de vite faire effet. Il est aussi possible de consommer du sucre directement, en plus d’un aliment comportant des glucides (un biscuit, du pain…). En cas d’hypoglycémie grave, et lorsque qu'il est impossible d’administrer du sucre par voie orale, il est parfois nécessaire d’administrer rapidement du glucose par intraveineuse afin de ne pas risquer des lésions cérébrales. Un médicament existe également afin de stimuler la libération de glucose par le foie en grande quantité : il s’agit du glucagon, qui peut être administré par inhalateur nasal ou par injection. Enfin, il est aussi possible de traiter directement la cause de l’hypoglycémie. Lorsqu’il s’agit d’un médicament, la dose doit être ajustée ou le médicament remplacé. En cas d’insulinome, le traitement est en revanche chirurgical.

Comprendre et traiter les causes de l’hypoglycémie avec un médecin en ligne

La plupart du temps, les hypoglycémies sont causées par les traitements médicamenteux du diabète. L’hypoglycémie ou une glycémie faible peuvent provoquer divers symptômes, dont un dysfonctionnement du système nerveux central. De manière générale, l’hypoglycémie est fréquente chez les diabétiques prenant un traitement anti-hyperglycémique ou de l’insuline. Lorsque l’hypoglycémie n’est pas liée à un traitement par insuline (insulinothérapie), il faut rechercher une autre cause, comme un médicament ou un trouble du métabolisme. Enfin, quand le diagnostic nécessite un examen, une prise de sang doit être réalisée lors des symptômes de l’hypoglycémie ou pendant un jeûne de 72 heures. La plupart du temps, le traitement de l’hypoglycémie consiste à administrer du sucre et traiter un trouble ou une pathologie sous-jacente. Dans tous les cas, il n’est pas normal de vivre des épisodes fréquents d’hypoglycémie. En cas de doute, vous pouvez consulter un médecin généraliste lors d’une consultation en ligne, pour chercher à prévenir l’hypoglycémie et rechercher un trouble à son origine. Prenez soin de votre santé, surtout si vous êtes diabétique.

Nos engagements

Feeli Excellence Service Logo 1

Service d'informations

Un service client est à votre écoute 7 jours sur 7. Contactez nous

Feeli Excellence Service Logo 2

Données sécurisées et cryptées

Vous êtes propriétaire de vos données
de santé

Feeli Excellence Service Logo 3

Votre ordonnance et traitement en ligne

Disponible sous format numérique après la téléconsultation dans votre espace sécurisé Feeli

Vous êtes médecin ?

© 2023 Feeli™ Tous droits réservés.